Taikai d'automne 2014

Le dimanche 16 novembre 2014, s’est tenu au Kyudojo National de Noisiel le traditionnel « Taikai d’automne » de l’Association Kyudo Étoile auquel s’étaient inscrits 36 compétiteurs en provenance de 7 dojos franciliens. Ce fut aussi une occasion attendue de confirmer la capacité de K2N à accueillir un tournoi formel dans de bonne conditions, avec un effectif relativement conséquent et de par surcroît par temps de pluie, qui fut battante par moment. Le format retenu a été des tachis de 3 tireurs, sur 6 cibles que l’azuchi de K2N permet d’installer très confortablement. Pour les 12 flèches homologuées, nous avons choisi de scinder le groupe en deux de manière à ce qu’une moitié des tireurs serve de staff à celle qui est en lice, ce qui a permis un niveau d’organisation très « pro » avec un responsable du tournoi, 2 juges de cibles, 2 juges de marques et 2 assistants, un juge de tir sur le shajo, 1 responsable du yatori et 6 ramasseurs de flèche. S’ajoutaient 4 staff AKE non compétiteurs pour la direction du tournoi, la tenue des collations et une photographe dédiée, soit 17 personnes en tout en staff à tout moment. Cela a permis un déroulement fluide et un timing respecté, calculé à l’avance sur les temps officiels de la FKT (7mn 30 en zasha et 6mn 30 en rissha pour 3 tireurs). L’après-midi a été consacrée à compétition par équipes, puis au départage des places  individuelles pour finir par la clôture et la remise de la coupe, des certificats et petits cadeaux.
Félicitations aux vainqueurs et merci à tous, participants, staff et équipe locale K2N, d’avoir permis à chacun de vivre une très intense et très chaleureuse journée de kyudo.

TAIKAI AKE Nov 14 Outside

 

 

 

 

 

 

TAIKAI AKE Nov 14 Yumi

 

 

 

 

 

TAIKAI AKE Nov 14 Yatorimichi

 

 

 

 

 

 

TAIKAI AKE Nov 14 Groupe

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Résultats individuels (10 premières places)

En individuel, le gagnant est Maurice Boniface (KAP) avec 9/12, deuxième Claude Luzet (AKVM) et troisième Stépane Louise (AKV) avec 7/12, après départage en izumé. Les places 4 et 5 et 7 à 10 furent départagées par la méthode enkin.
dixpremiers

 

 

 

 

 

Résultats par équipes :

  1. Stéphane Louise (AKV), Pascal Olivereau (MAM/SK), Philippe Quetteville (MAM/SK)
  2. Nicolas Ladron de Guevarra (MAM/SK), David Ta (MAM/SK), Michel Dupont (MAM/SK)
  3. Do Delaunay (KAP), Jean-François Breuiller (KAP), Maurice Boniface (KAP)

                                                                                       Jean-François Decatra

Les gradés d'AKE "pris en main"

Un week-end de travail intensif et très technique avec Jean-Pierre Vlasselaer sensei assisté de Claude Luzet sensei pour une dizaine de membres d’AKE. Le stage se déroulait dans notre gymnase de Courcelles les 13 et 14 avril 2013. Laissons les images parler d’elles-même … (cliquer sur les images pour les agrandir)

R0010749R0010752R0010753    R0010754R0010755R0010763 R0010767 R0010768R0010760 R0010771 R0010772 R0010779 R0010785 R0010792 R0010795  R0010802 R0010803 R0010804 R0010805 R0010809  R0010819R0010814R0010815R0010801

Mato d'or Canadienne

Samedi 12 janvier le dojo AKE a procédé vers 12h30, après un entraînement commencé à 9h30, à un tir sur ce qu’il est convenu d’appeler,  une mato d’or. Cette tradition célèbre le début de chaque nouvelle année. Tous les archers présents sur le dojo, pour peu qu’ils aient déjà tirés sur cible,  s’essaient à atteindre d’une flèche un cercle recouvert de papier doré, bien moins large qu’une mato habituelle. Cette année, Marc Bertin, a préparé à cette intention, une mato d’or dite canadienne. Inspirée par le pays où, pour des raisons professionnelles, il vit actuellement, il avait préalablement remis l’objet lors de sa dernière visite en France. Attention qui atteste du lien de sympathie profonde entre lui, son dojo d’origine et ses membres.

La singularité de cette  mato d’or canadienne était d’être constituée d’un rectangle de papier blanc de 83,50 sur 58,50 sur laquelle Marc avait placé, en son centre, un cercle d’or très étroit d’une dizaine de centimètres de diamètre seulement. Autour de ce centre, rayonnaient huit feuilles d’érable rouge. Quatre plus conséquentes étaient réparties en étoile, tels les quatre points cardinaux. Deux feuilles, plus petites, étaient placées à gauche et à droite du point Nord, et deux autres semblables, une entre Sud et Ouest, l’autre entre Sud et Est.  La répartition des feuilles reprenait le schéma des cercles qui se forment à la surface de l’eau après un impact. La précision de l’exécution et la délicatesse des objets assemblés, donnaient une sensation d’harmonie et d’économie, obéissant à un ordonnancement parfait.

 

AKE avait prévu deux matos d’or, une un peu moins étroite que celle proposée par Marc et une autre plus large encore. Elles furent placées en haut, à gauche et à droite, de la surface de papier. Leur valeur était purement décorative. Ce qu’il fallait atteindre était bel et bien le centre du rectangle.

Quatre débutants ont ouvert le tir,  placés à une douzaine de mètres de la mato, une seule flèche s’est fichée sur le papier.

 

Puis vingt et un archers, placés sur la ligne de shaï, à vingt huit mètres de la mato, ont par ordre de grade et d’ancienneté, un à un,  tenté d’atteindre la cible d’or. Personne n’y est parvenu. Douze flèches ont atteint le rectangle. Après avoir mesuré l’écartement de chaque flèche par rapport au fameux cercle d’or,  il a été déclaré que Tarik Rahmani avait remporté l’épreuve suivi de près par Paul-Henri Bleu et ensuite Jean-Benoît Birck. Les neuf autres sont répartis dans l’ordre suivant : Yumi Minaminara, Séraphin Decarnin, Asuko Richmond-Harada, Delphine Mulard, Danielle Perrot-Belilowsky, Yolande Terrasson, François Cavalier, Julien Monticolo, Naeko Ohta.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour marquer ce moment, de petits présents étalés au sol étaient offerts aux choix des lauréats.

La mémoire de l’événement, outre ce texte et les photographies, s’est inscrite en chacun de nous comme un moment de concentration et de chaleur humaine. Il a permis d’entrer en sympathie avec la généreuse attention de Marc Bertin, et d’abolir momentanément la distance kilométrique entre lui et nous. Cet autre côté de l’océan, où une de nos archers a perdu la vie dans un accident de voiture. Jean-François Decratra, qui, en pleine période des fêtes,  nous avait révélé par courrier la terrible nouvelle, était présent sur le dojo pour annoncer qu’une cérémonie, dont la date et le lieu seront communiqués prochainement,  permettra de nous retrouver pour un hommage à la hauteur de l’estime et de l’affection que nous portions à Françoise Bénassar. Triste fatalité qui entrait en résonance avec l’adage bien connu des pratiquants de Kyudo « une flèche, une vie. ».

 

 

Jean-Pierre Jourdain (2ème dan).

KINTEKI SHOSHAKAI – Tir à la Mato d'Or 2013

Le premier entrainement de l’année est toujours un événement ! Il y a le plaisir de se retrouver, le retour à la discipline, la perspective de mettre en pratique la préparation aux « examens » de fin d’année et un rituel très prisé : la mato d’or. Depuis plusieurs semaines déjà, des cibles magnifiquement tendues de papiers d’or sont prêtes dans les coulisses du dojo. Il suffit juste de les disposer avec soin : elles sont de tailles différentes mais l’une d’entre elles se distingue par sa circonférence : 10 centimètres de diamètre !…On aura compris que c’est celle ci  justement qu’il s’agit d’atteindre. La victoire appartiendra à la première personne qui réalisera l’exploit…

 

 


Très concentrés et conscients de l’enjeu même s’il est ludique, nous avançons les uns derrière les autres en ordre de grade et d’ancienneté. Auparavant on aura laissé tirer d’un peu plus près la dernière arrivée ( Nghi Dung ) que nous regardons tous en soutenant silencieusement son tir, dédié et juste, comme celui des débutants. Ferons-nous mieux ? Inspiration…

L
l
Les scénarios et commentaires s’enchaînent : « presque » ! , « la prochaine fois »… »manquée de peu » !, « une cible atteinte, mais pas la bonne ! »…C’est sérieux et joyeux mais le suspense reste entier après le passage de 16 concurrents. Et puis, le temps d’une flèche, tout se dénoue, la mato d’or a laissé percer son mystère : le vainqueur est Bruno Bourdonnais !
Pas de victoire sans félicitations, sans admiration (!) sans bonne humeur partagée. Et sans photos bien sûr… L’année 2013 peut enfin commencer !
Marie-Hélène



Lettre de l'ambassade du Japon

Faisant suite au versement effectué par notre association à l’ambassade du Japon dans le cadre de la solidarité avec les sinistrés de la côte nord-est, nous sommes heureux d’apprendre par le courrier ci-joint de Monsieur Shimizu, Directeur du service Culturel et de l’Information, que la somme a bien été reçue et qu’elle sera utilisée à bon escient.

 

 

Le lien de l’article est le suivant : http://www.fr.emb-japan.go.jp/actualite/2011/communique_reduction%20impot_7_4_2011.html

 

Cordialement,

Jean-François Decatra, Président d’AKE