Feed on
Posts
Comments

Brève de février 2014

Le Taïkaï interne de février s’est déroulé ce samedi 22 février.

Arnaud termine premier, Jean-François, deuxième et Yumi troisième. Félicitations !

TAIKAI 02-2014

taikai 2 -02-2014

Pot de départ

En ce début d’avril bien frais, nous étions 13 participants pour l’entrainement du premier samedi du mois.
Une équipe équilibrée, tous niveaux.
Chacun a pu profiter des enseignements assurés par Naeko.
En milieu de matinée, nous nous sommes rassemblés pour une joyeuse pause organisée également par Naéko (pour le Champagne) et  »Bonne Maman » (pour les gâteaux).
L’occasion de dire au-revoir à Séraphin qui quitte AKE et la région parisienne.
Puis reprise d’un entrainement intensif et efficace.
Le soleil et Marijo nous ont rejoint en fin de matinée pour nous accompagner vers le déjeuner après avoir salué  Séraphin une dernière fois.
Nora
IMG_5305
 
DSC_0090

Ce dernier samedi de mars, Yumi sensei, d’humeur joueuse, nous propose de changer le règlement du taïkaï. Après une méthode de calcul des matos « un peu prise de tête », un cadeau est remis à Nora, première place à la 10ème flèche, et deux cadeaux à Danielle pour ses deuxième et troisième places à la 20ème et à la 30ème flèche.

Taikai mars2014

 

 

 

 

 

 

Taikai mars2014-1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au total des six shareis, c’est Yumi sensei qui l’emporte avec 5 matos, suivie de Naeko, 4 matos, Marie Gaspar et Danielle ex aequo avec 3 matos chacune.
Pour nous encourager, Ulysse et Elettra Gaspar, et le tout petit Nathan que sa maman Sophie Edvige est venue nous présenter.
Danielle

Le premier Taikai AKE 2014 était annoncé depuis quelques jours.

TAIKAI 2014-5TAIKAI 2014-4

Le 25 janvier, 15 tireurs motivés se sont rassemblés dans la fraicheur du gymnase.

Un 16ème participant : François que nous remercions d’être venu spécifiquement pour encadrer ce Taikai, aux côtés de Yumi.

TAIKAI 2014-1TAIKAI 2014-3

Ce qui a permis aux participants de se concentrer sur le tir et le ramassage des flèches (Yatori).

Nous avons également été encouragés par des supporters inattendus : une mère avec ses 2 enfants (ébahis par nos exploits ou par nos tenues ?).

Félicitations à Jean-Benoît qui a gagné la compétition avec un score de 8/12, une belle  performance très régulière qui s’est poursuivie jusqu’à la fin de l’entrainement.

P1040792

Il est suivi de près par : Jean-François (6) puis Séraphin (5), Sandrine (4)…

Après 1h30 de Tirs soutenus, Remise des prix par Yumi et Naéko : de jolis paquets roses !

Nous avons dépensé beaucoup d’énergie, mais nous avons tout récupéré à la pause.

Une pause bienvenue avec des gourmandises cosmopolites : Japonaises (mochi), viennoises (brioche, croissants), savoyardes (bugnes), bretonnes (palets).

La séance s’est terminée par un « Sharei de clôture » commenté par François qui a souligné avec bienveillance l’application de chacun.

Quel bel entrainement complet : beaucoup de (belles) flèches tirées, et de précieux conseils pour continuer dans la voie…

Merci à Yumi, Naéko, Jean-François et François pour la belle harmonie qu’ils nous ont insufflée.

Nora.

Mato d’or 2014

Tir de la Mato d’or, le jeudi 9 janvier. Yumi et Jean-Benoit sont les heureux gagnants.

AKEmato dor2014-5AKEmato dor2014-1

Nouvelles de décembre

Nous avons fêté ce samedi, le 3e dan de Marijo, qu’elle a obtenu au Japon. Félicitations !

211220132496

 

 

 

 

 

 

 

 

Richard a également tiré sa première flèche en sharei.

Richard

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous vous souhaitons à tous d’excellentes fêtes !

Sandrine

 

 

Lundi 23 décembre,
pour le dernier entrainement de l’année 2013,
nous étions 9 kyudojins motivés.

Pour cette fin d’année, Arnaud nous avait préparé une surprise : des ballons (gonflables) de toutes les couleurs.

La séance a commencé par l’installation du Dojo, puis gonflage des ballons selon la méthode artisanale (à la bouche).
Le dojo avait mis ses habits de fête.

AKE 23-12-2013
Nous avons tiré nos 8 premières flèches sur les ballons installés de façon aléatoire :  trop haut, trop bas, à droite, à gauche.
AKE 23-12-2017

Yumi en a profité pour nous donner quelques conseils sur la visée (Nerai) dans ce cadre inhabituel, et veiller à ce que la forme du tir soit toujours respectée. Seuls, Arnaud et Yumi ont touché 2 ballons qui ont éclaté, nos cris d’enthousiasme ont éclaté également.

 AKE 23-12-2016

Nous avons poursuivi l’entrainement après avoir installé les matos,
tout en conservant les ballons colorés.

AKE 23-12-2036

Les ballons semblent nous avoir motivés, chacun a fait quelques très belles flèches. Yumi nous a d’ailleurs suggéré de continuer dans cette voie, et d’ imaginer des ballons autour des matos à chaque entrainement et même pendant les examens.

L’atmosphère était joyeuse et détendue, un petit air de fête avant l’heure.

Nora

Apprentissage et imitation

Arnaud Vojinovic, 3ème dan (ANKF) et membre d’AKE, nous livre une réflexion personnelle sur une possible explication par la neurobiologie et les sciences cognitives du fonctionnement de ce que nous appelons en Kyudo « Mitori geiko », soit l’apprentissage par le regard. Notons que les « neurones miroirs » sont également mentionnés régulièrement par Charles-Louis Oriou sensei (Renshi 6ème dan – ANKF) dans son enseignement. Même s’il n’est pas souhaitable de chercher à intégralement expliquer scientifiquement le Kyudo, ces ponts entre une pratique millénaire et des découvertes récentes apportent un éclairage à même d’éveiller la curiosité et le désir de recherche de certains pratiquants.

Le Kyudo est le tir à l’arc cérémoniel japonais. Son apprentissage demande de longues années d’étude et au delà de la maîtrise d’une simple technique, il devient rapidement un travail introspectif sur soi même.

L’étude

En Asie, l’archerie s’est vite intéressée à l’apprentissage, à la notion de savoir et de transmission.
Ainsi il est toujours surprenant de découvrir que dans la Chine antique, par homologie, tir à l’arc et étude ont été associés. En effet à l’origine, le caractère xue, 学 (學), désigne la salle où l’on pratique le tir à l’arc et par extension le tir à l’arc. Ensuite, comme le tir à l’arc est la matrice formelle par essence de toutes pratiques rituelles, le terme (学) prendra le sens d’apprentissage.
Ce parallèle, entre étude et tir, marquera fortement l’enseignement du tir à l’arc à travers les âges. Le petit fils de Confucius, Tse-se, va même à comparer l’archer et le sage : « L’archer présente un point de ressemblance avec le sage : quand la flèche rate la cible, il en cherche la cause en lui-même ».

 Le Kyudo

En Kyudo, l’archer consacre sa vie à l’étude des principes du tir. Au delà des vertus dont le Kyudo se veut être porteur, le dojo est une salle d’étude à part entière et il devient donc intéressant de voir quelle pédagogie est utilisée pour l’apprentissage.
On considère qu’il y a trois manières d’apprendre le Kyudo :
par le regard, (on passe beaucoup de temps à regarder tirer les autres),
par la correction du maître,
par l’entraînement (autrement dit la pratique).
Si la pédagogie de la correction et de l’entrainement sont évidentes. Une transmission par le regard est déjà un concept plus difficile à aborder.

Neurones miroirs

Pourtant en 1996 une équipe italienne sous la direction de Giacomo Rizzolati a fait une découverte étonnante. Ils ont remarqué par hasard au cours de leurs observations sur des macaques, que certains neurones (qu’ils ont appelés miroirs) s’activaient si un singe faisait un mouvement pour saisir un objet (il doit y avoir un but). Mais le plus étonnant ces que ce même type de neurones est aussi actif si le singe observe un autre singe le faire ou même si l’expérimentateur montre au macaque quel est l’exercice à faire.
L’équipe en a déduit qu’il existait un lien direct entre action et observation.
Par la suite une équipe canadienne a mis en lumière ce mécanisme chez l’homme. Ce système neuronal serait plus développé chez l’homme adulte que chez tous les primates.

L’imitation

L’imitation a toujours été un mode d’apprentissage pour l’homme que cela soit au niveau du langage ou d’une transmission culturelle par exemple.
Ce qui est aujourd’hui étonnant c’est que cette simple observation soit confirmer par la neurobiologie. Elle vient surtout transcender l’idée d’imitation telle que nous la connaissions pour lui ouvrir des perspectives pédagogiques beaucoup plus larges.
Les sciences humaines qui toléraient l’imitation dans des stades liés à l’enfance lui donnaient une connotation péjorative ou une influence mineure pour un adulte.
Maintenant on considère que l’imitation est l’élément fondamental de l’être humain, de l’être social qu’il représente.

Sciences humaines et sciences cognitives

Pourtant il reste encore des ponts à dresser entre ses différentes disciplines afin que les observations de l’une puissent alimenter le travail de recherche de l’autre.
Mais déjà aujourd’hui, pour en revenir plus simplement au Kyudo, rien ne nous interdit de mener une réflexion sur la notion d’imitation en tant que processus cognitif et de l’intégrer systématiquement dans une démarche d’apprentissage.

A.V. Décembre 2013.

Un vrai temps d’automne pour le taïkaï AKE du même nom … pluie, vent et feuilles tourbillonnantes nous ont accompagnés tout au long de la journée.

Sur invitation des responsables de l’évènement, Dominique Inarra Senseï ouvre la journée par un Yawatashi avec Jean-François Decatra en premier assistant et Yumi Minaminaka en deuxième.

TAIKAI AUTOMNE 2013_04

TAIKAI AUTOMNE 20130_8

La matinée a été consacrée au taïkaï individuel homologué FFKT sur 12 flèches.

TAIKAI AUTOMNE 2013_23

Taikai automne 2013

taiki automne 2013-2

TAIKAI AUTOMNE 2013_16

Merci aux volontaires pour le staff !

TAIKAI AUTOMNE 2013_13

En individuel nous pouvons féliciter :
1er Michel Dupont , 2e Nicolas Ladron De Guevara et 3e Marc Bertin.

TAIKAI AUTOMNE 2013_17

TAIKAI AUTOMNE 2013_19

Le tournoi par équipe s’est déroulé l’après-midi, avec les résultats suivants :

  1. Yumi Minaminaka / Dominique Inarra / Marc Bertin
  2.  Damien Oudin/  Carole Dubus / Jean-François Decatra
  3. Kai-Shing Lam / Jahid Kouider / David Chhim

 TAIKAI AUTOMNE 2013_21

Photo souvenir des participants.

C’est avec beaucoup d’enthousiasme que nous avons recommencé notre série mensuelle de taïkaï. Chacun a montré une grande détermination mais dans le respect de la forme et de l’étiquette : voilà l’esprit des tournois de kyudo. Yumi prend la première place, suivie de Jean-François, Jean-Benoît et Julien.

Sandrine

P1040688

Des tireurs très concentrés

Départage des finalistes

Départage des finalistes

Julien, Jean-Benoît, Yumi et Jean-François.

Les gagnants : Julien, Jean-Benoît, Yumi et Jean-François.

 

Cette année, le séminaire international s’est déroulé à Montpellier. Le détail est disponible sur le site fédéral ==> LINK

Sensei Japonais

Sensei Japonais

 

 

 

 

 

 

 

Vous pouvez également consulter de magnifiques photos sur le site d’Alain Scherer ==> LINK

Older Posts »